Fort-de-France, Saint Pierre, La Route de la Trace, La Savane des Esclaves, la Presqu’île de la Caravelle, Me Musée de la Pagerie … tous des endroits remplis d’histoire et extrêmement paisibles. Pour organiser votre séjour, nous vous proposons un détour vers des différents lieux.

Quelques villes à visiter en Martinique

  •  Fort-de-France,
  •  Dlo Ferré Sources Chaudes,
  •  Ecotours – Jardin Créole,
  •  Galerie D’Histoire Et De La Mer,
  •  Baie Coco,
  •  La Savane des Esclaves,
  •  La Route de la Trace ;
  •  Saint-Pierre,
  • An Griyav La,
  • Cascade Couleuvre,
  • Cascade De Didier,
  • La Presqu’île de la Caravelle,
  • Le Musée de la Pagerie,
  • Le Carbet,
  •  Le Rocher du Diamant,
  •  Didi Jardin Créole.

Ces villes et domaines historiques ont été sélectionnés avec soin pour apporter aux visiteurs un séjour mémorable sur cette île paradisiaque qui est la Martinique.

Fort-De-France

Fort-De-France ou Fodfwans en créole est la capitale de la Martinique. Les habitants sont surnommés les Foyalais. Elle est reconnue par le monde par ses belles plages, son architecture datant de la colonisation, ses fleurs tropicales et particulièrement par sa célèbre baie des Flamands. C’est une ville charmante et dynamique où regorge divers marchés pour collectionner des produits locaux en guise de souvenirs.

Les endroits intéressants à visiter à Fort-De-France :

Schoelcher Library

La Bibliothèque de Schoelcher est classée parmi les monuments historiques de par son architecture ancienne. Pour les passionnés de lecture, l’entrée y est gratuite et l’intérieure plutôt calme pour ceux qui veulent se plonger dans un ouvrage captivant.

Fort-Saint-Louis

Fort-Saint-Loui est un Fort bâtit en 1638, il est également compris parmi les monuments historiques de la ville. Au commencement, c’était un fort militaire et qui conserve actuellement la Base Navale de la Marine Nationale aux Antilles. Vers la fin de la visite du fort, vous aurez une vue imprenable sur Fort-De-France.

La cathédrale Saint-Louis

Elle est célèbre pour son architecture en bois, typique des cathédrales créoles. Elle est également connue par son clocher. La visite est accessible pour tous les visiteurs sauf en cas d’événement comme les mariages, les éloges funèbres ou baptême. La structure intérieure de la cathédrale est époustouflante, car les matériaux utilisés dans sa fondation ont bien été conservés.

La Savane

Cet espace est la place centrale de Fort-De-France. En 1859, la statue de l’impératrice Joséphine de Beauharnais, la première femme de Naoléon 1er, fut construite. Entre autre, la Place de la Savane est appréciée par les touristes pour son jardin verdoyant. D’ailleurs, ils s’y installent pour partager un moment convivial en famille ou pour prendre une collation avant de continuer leur visite.

Le nom ‘Fort-De-France’ provient de la présence d’un fort que la France a construit au 17e siècle. Au tout départ, la ville fut appelée cul-de-sac du Fort Royal, ensuite Fort Royal, puis Fort-de-la-République, pour après redevenir Fort Royal et finalement Fort-de-France depuis le début de l’année 1800.

Dio Ferré Sources Chaudes

Situé dans la ville de Petite Anse, les sources chaudes Dlo Ferré constituent un endroit incontournable dans le Sud-Ouest de la Martinique. Très peu connu par les visiteurs, ce site est pourtant extraordinaire grâce à la présence de sources d’eau chaude. L’approvisionnement en eau chaude viendrait d’un réservoir avoisinant les 180 degrés. Dans les bassins, la température est plus agréable 32 à 35°C. Une petite baignade s’impose si vous passez dans les parages. Comme toutes les eaux thermales, la source est réputée pour apaiser divers maux : le rhumatisme, les douleurs musculaires ou encore la nervosité. En résumé : elle est excellente pour se détendre ! Seulement, le nombre de personne autorisé à baigner est très limité. Et il n’est pas conseillé de s’y rendre durant les périodes de forte pluie.

Ecotours – Jardin Créole

Ecotours est un magnifique jardin permettant une vue surprenante sur l’Océan Atlantique. Ecotours se situe dans le quartier de Pérou, plus précisément dans une habitation datant du 18e siècle. Avec l’accord du propriétaire, vous aurez l’occasion de découvrir une diversité de plantes, notamment médicinales, plusieurs arbres fruitiers, les épices locales et diverses variétés de fleurs les plus rares. Un véritable havre de paix, le jardin créole d’Ecotour a reçu en 2006 le lauréat des Floralies Caribéennes et en 2000, il a obtenu le ruban bleu de l’écologie. Le jardin créole d’Ecotours est alors un endroit fortement recommandé pour les touristes.

Galerie D’Histoire et de la Mer

La Galerie d’histoire et de la mer permet de retracer l’histoire de la première venue des amérindiens et le monde de la pêches chez les Martiniquais. Cette place se trouve au Cabret sur la place de la Mairie. Lors de la visite de la galerie, vous pourriez constater les différentes techniques de pêches dans l’île avec les matériels utilisés qui sont inspirés des traditions de pêche des Caraïbes. Les heures de visite sont très variées, n’hésitez pas à vous renseigner. Il est préférable de faire un tour à la Galerie en semaine étant donné que le site n’ouvre pas ses portes le weekend pour une visite guidée.

Baie Coco

La Baie-Coco appelée aussi plage de Pointe la Rose, est une gracieuse petite plage. Cependant, elle est difficile d’accès. La Baie-Coco se situe dans la commune Le Robet sur la Côte Atlantique, elle est d’ailleurs la seule plage de la région. La mer est calme, malgré tout l’activité principale reste la pêche. La plongée est également envisageable pour profiter des poissons multicolores et autres animaux aquatiques. Les touristes qui y viennent préfèrent faire du kayak pour profiter pleinement de la beauté de la Baie.

La Savane des Esclaves

La Savane des Esclaves est située dans la campagne des Trois-Ilets. Gilbert Larose en est le fondateur vers le début du 20e siècle. Pour vous donner une image de la Savane, c’est un village reconstitué pour découvrir l’histoire et le patrimoine de la Martinique. Elle est divisée en trois parties : le jardin médicinal, un terrain consacré à l’agriculture et un jardin créole. Avant d’y faire un tour, il est utile de connaitre qu’auparavant l’esclavage a été l’une des plus marquantes dans l’histoire de la Martinique. La visite a pour objectif de raconter la vie quotidienne des esclaves dans le temps. L’ameublement a été adapté afin d’avoir une image plus réelle de la situation à l’époque de l’esclavage.

La Route de la Trace 

Longue de 29 kilomètres, la route de la Trace est comptée parmi les routes nationales de la partie Nord de l’île. Cette route a été construite au milieu d’une grande forêt tropicale. Elle comprend de nombreux virages presque 300. D’après l’histoire, c’est au 17e siècle que les Jésuites ont construit une route pour éviter les pitons du Carbet et pour simplifier les déplacements. La Route de la Trace relie Fort-De-France à l’Ajoupa-Bouillon. Il convient de rester prudent au volant car, les ravins et les tournants sont dangereux. En période de pluie également, il est sage de limiter la vitesse.

Saint Pierre

Dans une sous-préfecture du département de la Martinique, Saint-Pierre est une commune française se situant au nord de Fort-de-France. Les habitants sont appelés Perrotains. La ville s’est développée grâce à l’industrie sucrière. Elle est considérée comme la plus avancée dans cette région. Plus tôt, dans les années 90, elle dispose déjà d’équipements modernes, de trains et un gigantesque théâtre pouvant contenir près de 900 spectateurs. Le théâtre a fermé ses portes à l’heure actuelle. De ce fait, vous ne pouvez qu’admirer l’architecture extérieure.

Après la catastrophe naturelle de 1902, comme un sphinx, Saint-Pierre a su renaître de ses cendres et devenir le site touristique préféré des visiteurs.

Effectivement, les dégâts de l’éruption ont été désastreux. Petit à petit, au fil des années, la reconstruction s’est faite gracieusement.

An Griyav La

Sur une ancienne plantation de sucre d’environ 16,5 hectares a été bâti le jardin d’An Griyav La. La découverte du parcours vous permettra d’observer des centaines de type de plantes et d’arbres à fruit de la Martinique. Pour s’y rendre, rien de compliqué, vous prenez la direction Vert Pré à la sortie de Robert et suivez la troisième entrée sur la droite juste après les sapeurs-pompiers. Le propriétaire du site fait également office de guide. Il vous fera vivre un moment de découvertes et de détente assurée.

Cascade Couleuvre

Si vous souhaitez vous ressourcer, une randonnée vers la plus grande cascade de la Martinique est incontournable. En effet, la cascade Couleuvre est haut de 120 mètres. Pour partir dans cette aventure, vous prenez la nationale 2 (N2) vers Saint-Pierre et poursuivez vers le Pêcheur. En allée, la randonnée dure une heure et demi environ après une longue marche, la récompense est à la hauteur de vos attentes. La cascade est majestueuse avec un faible débit ce qui vous permettra de vous rafraichir. Au cours de la randonnée, vous aurez à votre disposition un environnement harmonieux, paisible sous le regard admiratif des Matoutou Falaises. Pas de panique ! Légèrement effrayantes, elles sont inoffensives.

Cascade De Didier

 

 

Sur les hauteurs de Fort-de-France se situe la cascade de Didier. Le chemin pour y parvenir passe par la route de Didier. Equipez-vous de bonnes chaussures de marche et en famille, vous pouvez réaliser une randonnée. Les terrains sont parfois glissants, faites attention où vous mettez les pieds. Durant les saisons de pluies, il n’est pas recommandé de s’y rendre. La marche peut durer trois heures. Vous devez également apporter une lampe torche, le passage dans des tunnels est sûrement inévitable. A titre d’information, les enfants de plus de 10 ans pourront participer en toute sécurité à la randonnée.

La Presqu’île de la Caravelle

Comme son nom l’indique, c’est une presqu’île. Elle s’étend sur 12 Km située sur la côte Atlantique à Tartane. En général, elle est constituée d’une étendue de champs de canne à sucre et dissimule à son extrémité la Réserve Naturelle Nationale de la presqu’île de la Caravelle. Cette réserve abrite une vingtaine d’espèces d’oiseaux, certains rares et parallèlement une centaine de variétés de végétaux des Antilles. N’oubliez pas votre appareil photo pour capturer cet instant. Sur place, vous avez la possibilité de faire la visite du château Dubuc, une ancienne habitation des colons au temps de l’esclavage.

Le Musée de la Pagerie

 

Le Musée de la Pagerie est situé à quelques kilomètres du bourg des Trois Ilets. Ce monument a été créé en mémoire de l’impératrice Joséphine, l’épouse de Napoléon 1er. D’ailleurs, ils ont conservé de nombreux objets lui appartenant : des affaires personnelles et quelques statues. Le domaine de la Pagerie est connu par ses plantations de canne à sucre, cacao et café. Depuis 1984, le musée devient la propriété de la Collectivité. Avec un bon guide, il saura vous raconter en détails et d’une manière originale l’enfance de l’impératrice et l’histoire du domaine de la Pagerie.

Le Carbet

Le Carbet est localisé entre Bellefontaine et Saint-Pierre sur la côte caraïbe. Les personnes qui y habitent s’appellent les Carbétiens. Ci-dessous des lieux et des monuments qui vous intéresseront forcément :

  • Le Zoo de Martinique sur le site de l’habitaion Anse Latouche,
  •  Le musée Paul-Gauguin,
  •  Le monument aux morts de la Première Guerre Mondiale,
  •  La maison Tailamé,
  • Le tombeau de la Dame espagnole,
  •  La cascade du Saut d’Eau du Carbet,
  •  Et l’Eglise Saint-Jacques.

Le plus célèbre de la ville de Carbet reste ses kilomètres de sable noir. Le Cabret est également un petit coin de tranquillité sauf durant les périodes de l’année où beaucoup d’animation se produisent comme la fête du Poisson ou le Kou’d Zin.

Le Rocher du Diamant et Didi Jardin Créole

 

Le Rocher du Diamant, haut de 175 m, est un vrai trésor se trouvant dans la mer des Caraïbes. Il est pratiquement inimaginable d’y passer sans prendre une photo souvenir. Sur le marché local, des cartes postales représentent l’image du Rocher du Diamant. Actuellement, cet îlot volcanique est un espace naturel protégé et compté parmi les symboles emblématiques de la Martinique. Il s’observe juste de loin puisqu’aucune visite du lieu n’est envisageable. Pour la petite histoire, le Rocher du Diamant était le pied à terre des pirates durant les combats entre la France et l’Angleterre dans les Caraïbes. De nos jours, il n’est peuplé que par des animaux notamment des rats, des serpents et des insectes. Seuls les plongeurs professionnels ont l’autorisation d’y étudier la faune.

Pour les amoureux de la nature, la destination idéale est Didi Jardin Créole. L’endroit se trouve au bourg du Gros-Morne en prenant le chemin vers Vert-Pré, le jardin est à 1 Km de là. Sur un hectare, vous vous sentirez détendus en plein milieu de tous ces arbres fruitiers, fleurs de différentes espèces et quelques plantes médicinales. Les guides vont vous faire découvrir les bienfaits de toutes les plantes et leurs produits dérivés. Si vous y allez en famille, plusieurs activités sont disponibles pour compléter votre séjour en Martinique.

En espérant que ce guide vous ait donné l’eau à la bouche, ces différents endroits de la Martinique sont les plus incontournables si vous y passez un long séjour chez les Martiniquais. À la suite de cette visite, vous serez riche en culture locale, découvrirez un autre monde rempli de merveille et surtout de très bons souvenirs à raconter à vos amis, à la famille et aux collègues de bureau. Une dernière recommandation : n’oubliez pas votre appareil photo. Bonne visite !

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here